Introduction à la médecine Tibétaine ( Sowa Rigpa )

Le bouddhisme illustre et souligne tous les aspects de la médecine tibétaine. les textes médicaux sont d'ailleurs constitués d'enseignements du Bouddha lui-même.
Le Bouddha a enseigné que l'esprit est la base de tous les phénomènes; ainsi, développer les moyens de connaître l'esprit et de le contrôler, constitue le point fondamental de la suppression de la souffrance. L'ignorance fondamentale de cette situation nous piège dans le cycle des renaissances infinies. De cette ignorance émergent trois productions mentales: le désir, la haine et l'indifférence, auxquelles les trois humeurs, l'air, la bile et le flegme,
sont respectivement liées. L'origine de ces trois humeurs réside dans les émotions et les comportements conditionnés, provenant eux-mêmes de l'ignorance primordiale. Nous passons de la vie à la mort et ainsi de suite, sans en comprendre la cause.
Tout ce qui pousse, ainsi que tous les êtres vivants, est composé des cinq éléments: l'eau, la terre, le feu, l'air et l'espace. C'est sur cette base matérielle ainsi constituée (cf notre corps), que les humeurs de l'air, de la bile et du flegme vont se manifester.
L'humeur de l'air régule tout ce qui est mouvant dans le corps: respiration, système nerveux, fonctions sensorielles, digestion, circulation du sang et mouvement, de même que
l'équilibre mental et le stress.
L'humeur de la bile régule la chaleur du corps, toutes les fonctions du foie et la circulation
du sang.
L'humeur du flegme régule la fraîcheur du corps, ainsi que tous ses fluides, les hormones
et le système lymphatique.
En médecine tibétaine l'art de vivre et de soigner est lié au concept d'équilibre. Lorsque les trois humeurs sont déséquilibrées par des émotions, les changements de saison, le
régime alimentaire ou le comportement, divers types de maladies peuvent apparaître.
Du point de vue de la médecine tibétaine, le lien entre le corps et l'esprit est tout à fait évident.